Michel Bénédeyt et les employés municipaux sont en passe de terminer l'aménagement du sentier.

Il restera à mettre en place les agrès pour que ce parcours soit complètement opérationnel. Entre l'aire de loisirs déjà réalisée et le PLR (Plan Local de Randonnée) en cours de réalisation lui aussi, ce circuit de près de 2 kms. viendra complét.er un ensemble qui fera certainement le bonheur des jeunes et moins jeunes

http://www.asson.fr/actualites/2013/1303/asson-130306-1.jpg

La rue des Pyrénées change de visage

Dans le cadre du Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des aménagements des Espaces publics (PAVE), il est actuellement procédé à la création de d’un trottoir sur le CD 126 dans la portion comprise entre la mairie et le carrefour avec les rues de la Hèche et de la Carrère Longue.

http://www.asson.fr/actualites/2012/1209/asson-120906-1.jpg

« Enfin qué l’abem » !

C’est ce qu’on pourrait dire après quinze années d’attente entre le projet et sa réalisation. Pas moins de cinq sites envisagés : quatre sur la commune d’Asson, un sur celle d’Igon, pour enfin arrêter le choix au carrefour de la Départementale 35 et du chemin des Benguès.

Une longue période de gestation durant laquelle les communes d’Arthez d’Asson, d’Asson, de Bruges-Capbis-Mifaget, ont dû fonctionner avec des solutions provisoires. Une période qui a également vu la déchetterie de Bénéjacq arriver à saturation. La création de cette nouvelle structure devenait pressante pour une nouvelle répartition des communes utilisatrices. Outre les trois collectivités ci-dessus, pourront également utiliser cette déchetterie, les habitants d’Igon, Lestelle et Montaut, de même que ceux de Ferrières et Arbéost à la suite d’une convention passée avec le SIRTOM de la Vallée d’Argelès Gazost. Un an de travaux a permis d’aboutir à une réalisation fonctionnelle qui, à terme, devrait s’avérer relativement discrète puisqu’un volet paysager a été intégré.

http://www.asson.fr/actualites/2012/1207/asson-120705-1.jpg

Une structure plus fonctionnelle

Le temps de l’inauguration

Nombreux étaient ceux qui ont répondu à l’invitation de Christian Petchot Bacqué, président de la Communauté de Communes du Pays de Nay. A l’heure de couper le ruban, on pouvait ainsi noter la présence de la députée Nathalie Chabanne, la sénatrice Frédérique Espagnac, la Conseillère Régionale Marie-Pierre Cabanne, les Conseillers Généraux de Nay-Est Christian Petchot Bacqué et de Nay-Ouest Jean Arriubergé ; le Lieutenant Derinck commandant les brigades de gendarmerie de Nay et Pontacq, les maires des communes adhérentes au Pays de Nay, les maires de Ferrières et Arbéost, des élus d’Asson et Arthez d’Asson. Après la visite guidée des lieux, il revenait à Nathalie Chabanne de couper le ruban et à Patrick Moura, maire de la commune, de souhaiter la bienvenue aux nombreux participants, de féliciter l’entreprise Lapedagne pour les travaux réalisés. Il s’est également dit fier, au nom de la commune d’Asson, d’accueillir cet outil de travail.

Jean Arriubergé, qui s’est particulièrement investi dans le projet, s’est félicité de pouvoir qualifier cette déchetterie autrement que d’arlésienne. Il associe à son action Sandrine Loustalet, qui, en tant que responsable du traitement des déchets auprès de la CCPN a fait un travail remarquable. Cette nouvelle structure, dotée d’un accès pratique et sécurisé, devrait inciter l’ensemble des populations concernées à abandonner les dépôts sauvages. Par le recyclage ou le compostage, elle va enfin permettre la valorisation de nombre de déchets.
La déchetterie d’Asson est gérée par la Sté. PAPREC Recyclage et tenue par Lydie Verges qui vous accueille et vous conseille. Ouvertures d’été : du lundi au vendredi de 15 h à 19 h et le samedi de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h.

http://www.asson.fr/actualites/2012/1207/asson-120706-1.jpg

Les élus avec de gauche à droite : Marie-Pierre Cabanne, Christian Petchot Bacqué, Nathalie Chabanne, Jean Arriubergé, Frédérique Espagnac et Patrick Moura

La barrière s’est refermée sur la déchetterie du chemin de la Drague, qui, pendant six ans, a rendu de bons et loyaux services aux Assonnais.

Certes elle n’avait pas le look de sa remplaçante, mais elle a eu le mérite d’exister, qui plus est sur un terrain appartenant à la commune de Bruges ; c’était aussi de l’intercommunalité. Contrairement à ce qui a été écrit dans ces colonnes, les communes d’Arthez d’Asson, Asson et Bruges n’avaient pas accès à la déchetterie intercommunale de Bénéjacq.

C’est avec ne nostalgie bien légitime qu’Alain Calestrémé a tourné la page sur 10 années de présence et de parfaite gestion des deux sites successifs et provisoires.
Place désormais à une structure prévue pour durer.

http://www.asson.fr/actualites/2012/1207/asson-120707-1.jpg

Alain Calestrémé s’apprête à fermer définitivement la barrière

Les 5 et 6 novembre 2011, l’Ouzom emportait une partie du chemin de Baburet aménagé sur l’ancienne voie ferrée. Quatre habitations se sont ainsi trouvées privées de leur voie d’accès.

Dans l’urgence, la commune a rouvert un tronçon inutilisé permettant ainsi un accès provisoire. Avant de procéder à un enrochement de protection, plusieurs étapes ont été nécessaires : aménagement d’une voie de dérivation, déplacement de la ligne moyenne tension, préparation du chantier.

http://www.asson.fr/actualites/2012/1204/asson-120404-1.jpg

Aujourd’hui, on le sait, la station d’épuration traite un volume important d’eaux parasites. Il devenait donc nécessaire de déterminer où et comment les eaux pluviales viennent « polluer » le réseau d’assainissement.

C’est à ces fins qu’un diagnostic, commandé il y a 18 mois, est lancé sur les 12 kms de réseau et sur les installations. Cette étude qui devrait se terminer en septembre, va se faire à partir de diverses techniques : caméra, colorants, fumée, contrôle des branchements, … certaines opérations se feront de nuit.

http://www.asson.fr/actualites/2012/1201/asson-120105-1.jpg

Il était devenu indispensable de procéder au renouvellement d’un tracteur et de l’épareuse, c’est chose faite depuis peu.

Chargée du dossier, la commission dirigée par Jean Michel Clos, suivie par le Conseil Municipal, a fait le choix de la durée en optant pour du matériel neuf. Désormais équipés de deux tracteurs, une épareuse et un giro-broyeur, les employés municipaux peuvent procéder à l’entretien des bordures de la voirie communale de façon efficace.

http://www.asson.fr/actualites/2011/1107/asson-110704-1.jpg

Avec l’aide du Service Environnement du Département, la commune a pu mener à bien la protection de l’ancienne décharge en même temps que celle de la station d’épuration. Ce double objectif s’accompagne d’une dimension environnementale non négligeable.

L’entreprise SOTRAVOS a réussi, grâce à un enrochement esthétique, à transformer un endroit peu engageant, en un espace visuellement agréable et qui sera surement plus fréquenté après son engazonnement.

http://www.asson.fr/actualites/2011/1101/asson-110106-1.jpg

La station d’épuration qui, aujourd’hui, a une capacité de 1.000 équivalent habitants, va être dotée d’un système naturel de traitement des boues. Il s’agit de la mise en place de lits plantés de roseaux.

Sur une surface totale de 504 m2, six lits à rizophytes pourront ainsi être opérationnels en fonction de la quantité des boues à traiter et utilisés dans un système de roulement.

http://www.asson.fr/actualites/2010/1011/asson-101108-1.jpg

Les travaux de réfection de la toiture ont été réalisés dans les délais ; la rentrée scolaire peut se faire dans des conditions normales.

La couverture et la charpente du préau qui donnaient aussi des signes de faiblesse et présentaient un risque pour les enfants, ont été démolis en attendant la reconstruction aux vacances de Toussaint.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0908/asson-090803.jpg

Un toit tout neuf pour l’école du Pont Latapie

Les trois agents techniques de la commune ont obtenu le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité).

Après une formation de 2 jours et des tests, Alain Calestrémé, Hervé Madelrieu et Alain Péricou peuvent donc en toute sécurité utiliser les engins mobiles automoteurs et les équipements de levage. Le but de cette formation étant de réduire les accidents liés à l’utilisation des engins spéciaux, les trois candidats ont ainsi acquis des réflexes qui doivent sécuriser leur travail quotidien.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0908/asson-090802.jpg

Décidé en Conseil Municipal, l’achat d’un tracteur supplémentaire et d’un girobroyeur, est réalisé depuis peu.

Cet ensemble, destiné à l’entretien de la voirie, a été confié à Alain Calestrémé qui a déjà pu apprécier son efficacité. Cette acquisition, qui a pour but de soulager le travail de l’épareuse conduite par Hervé Madelrieu et Alain Péricou, va également permettre à la commune de fonctionner en autonomie sans faire appel à des services extérieurs. Dorénavant, le fauchage sur le très important kilométrage de voirie rurale et communale, devrait être plus régulier et plus fréquent.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0905/0905-materiel-1.jpg

Les amateurs de pétanque ont désormais un vrai terrain à leur disposition.

Il se situe en bordure du parking entre la salle de l’Isarce et le local des associations. Délimité par des pièces de bois, il dispose d’un banc pour le repos des joueurs … et les autres. La Municipalité remercie Xavier Bueno qui a gracieusement préparé l’emplacement et les agents communaux Alain et Hervé qui l’ont aménagé.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0905/0905-petanque-2.jpg

Asson - Tibet / SolidaritéLes deux mois de vacances ont été mis à profit pour une rénovation partielle de l’école du Bourg.

Deux salles de classe et un couloir ont fait l’objet de travaux : création de plafonds coupe feu et réfection des peintures.

La pause de toile de verre et les peintures ont été effectuées par des stagiaires d’été en renfort du personnel communal.

La rentrée scolaire va pouvoir s’effectuer dans un cadre plus agréable.

 

Cela faisait partie des projets, Pierre Saubatte l’a fait : ouvrir un cheminement au bord de l’Ouzom.

Désormais, les promeneurs pourront se rendre de l’aire de pique nique récemment nettoyé, au Saligat, en profitant des ombrages et de la proximité de la rivière. Certes il reste de quoi faire et des chaussures adaptées sont conseillées. Mais le travail effectué par le responsable de la voirie est tel, que l’aménagement d’un parcours piétonnier devient évident. Reste à déterminer le meilleur tracé possible.

http://www.asson.fr/actualites/2008/0807/0807-ouzoum.jpg

Jean Gassie est particulièrement sensible aux méfaits des inondations et à ses causes.

Il a donc pris l’initiative, avec Fabien Bérard, Nicolas Buzy Vignau et Pierre Saubatte, de procéder à véritable nettoyage du Béez. Avec le concours de riverains, Michel Aurignac et la famille Carladous, ils ont donc débarassé le Béez de ses embâcles entre la digue de Latraü et la digue de Cambarrat. A proximité immédiate, le chemin de St Jacques a lui aussi souffert des intempéries ; il est désormais empierré et redevient praticable pour les utilisateurs habituels.

http://www.asson.fr/actualites/2008/0807/0807-beez.jpg