Elle le fut, en effet, pour plusieurs raisons. D’abord la surprise pour les organisateurs de voir devant la mairie plus de quarante personnes, sac sur le dos, motivées et prêtes à défier la météo.

Historique, c’était le but : faire découvrir une partie du patrimoine communal et privé en profitant des haltes pour une immersion dans le riche passé de la commune.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0909/asson-091001.jpg

Les Journées Européennes du Patrimoine 2009 auront pour thème : « Un patrimoine accessible à tous ».

Cette année, à Asson, les membres de l’association Histoire et Archéologie ont décidé d’accompagner dans une visite guidée tous ceux qui veulent en savoir un peu plus sur les charmes de notre village.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0909/asson-090905.jpg

Les agrandissements de neuf cartes postales anciennes, une façon raccourcie de voir l’évolution d’un village dans les cent dernières années.

Ces photos, mises sous verre et encadrées, sont exposées au secrétariat de la mairie. Elles représentent des vues générales insolites, des biens privés, des constructions aujourd’hui disparues.
Nous remercions chaleureusement Bernadette Dourrom, Marguerite Moura et Sabine Verlaguet qui ont remarquablement mis en valeur ces témoins du passé.

http://www.asson.fr/actualites/2009/0905/0905-photographie-1.jpg

Elus et employés municipaux ont eu le privilège d’une visite guidée sur le chantier de fouilles archéologiques ouvert depuis deux mois sur le site de la ZAC de la Bastide.

Au cours de la visite, Argitxu Beyrie et son équipe ont levé un coin de voile sur le passé déjà riche de notre commune. Bien sûr, il est difficile d’imaginer les métallurgistes du Moyen Age en action ; mais les analyses et études complémentaires qui vont suivre, vont aider les archéologues à mieux connaître une activité qui a fortement marqué la vallée de l’Ouzom.

http://www.asson.fr/actualites/2008/0809/0809-archeologie1.jpg

Depuis début juillet et jusqu’au 12 septembre, un groupe de huit personnes, dirigées par Argitxu Beyrie, se penche sur le site de l’ancienne Bastide d’Asson.

Il peut sembler curieux que l’on fouille le sol avec des pinceaux et des scalpels quand à deux pas de là s’élèvent les premières habitations du lotissement. Il s’agit en fait d’une fouille de sauvetage commandée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles dans le cadre habituel de la prévention archéologique dés lors que l’on touche à une zone historique sensible.

http://www.asson.fr/actualites/2008/0807/0807-archeologie.jpg